Comment construire son projet professionnel (part. 2)

Ce post est le 2e d’une série de 3 posts consacrés à la reconversion professionnelle.

Parler de projet professionnel dans le cadre d’une reconversion, c’est accepter de naviguer entre planification de la réalité et rêve de transformation.

On parle souvent de valeurs, de compétences, de personnalité en essayant de faire le point sur ce qui vous intéresse, sur ce que vous avez aimé ou pas dans votre vie professionnelle ou dans vos activités bénévoles. On s’autorise aussi à rêver et à explorer les possibilités. Souvent encouragé par des exemples de réussites spectaculaires ou inattendues (voir les articles et ouvrage sur les nouveaux artisans, par exemple). Au risque de se perdre dans l’abondance des choix… (« J’ai trop d’idées et d’envies »)

Pourquoi regarder le passé avant de se tourner vers l’avenir ?

La reconversion volontaire peut avoir comme origine un faisceau d’éléments. S’agit-il d’une rupture nette ou d’une évolution ? Est-elle le résultat d’une succession d’événements simultanés ou convergents ? La reconversion est un changement et ce changement fait bifurquer avec plus ou moins d’ampleur une histoire personnelle.

Mais n’est pas question ici de déterminisme (ce que vous avez fait ou aimé déterminerait ce que vous allez faire…). Il s’agit de se réapproprier son parcours et son histoire et de dégager le cœur de ce qui vous motive tout en donnant du sens à la bifurcation. Pourquoi en êtes-vous là à ce moment donné ?

« Je n’ai pas besoin de faire le point sur le passé, je veux simplement savoir ce que je ‘peux’ faire » est une expression qui revient souvent lors de la prise de contact. Un parcours de vie est une trajectoire : chaque expérience s’articule avec celle qui la précède et celle qui la suivra, y compris pour rompre avec elle. Imaginer qu’il existe un « point 0 » ou qu’il est possible de faire table rase du passé est un leurre.

Votre expérience, vos compétences ainsi que votre personnalité constituent le substrat à partir duquel pourra émerger votre nouveau projet.

S’autoriser à rêver…

Se reconvertir, c’est aussi explorer : à partir de ce que l’on rêve de faire ou d’exemples familiers ou lointains. Pourquoi ne démarre-t-on pas la construction du projet par cette phase d’exploration ? Parce que très souvent, les idées « surviennent » pendant la phase du récit et du retour sur sa vie et son expérience. C’est à ce moment que la confiance en soi se renforce et qu’un fil rouge se dessine et permet de s’imaginer dans d’autres activités et métiers.

Certains diront sans doute que cette façon de faire, cette recherche de « cohérence » limite la perspective et qu’il est important de penser en dehors des sentiers battus (« outside of the box »).

Mais il est important de comprendre que l’un n’empêche pas l’autre ! Le fil rouge de votre expérience n’est pas un fil à la patte ! Vous pouvez choisir de vous en éloigner. Vous pouvez aussi prendre conscience du fait que votre parcours a été une succession de contraintes dont vous souhaitez vous débarrasser… Comprendre ce que vous ne voulez plus est aussi important que savoir vers quoi vous allez !

…tout en gardant les pieds sur terre

La tendance est sans aucun doute de dire que tout est possible à tout le monde… Peut-être à contre-courant, je propose un accompagnement qui est moins un plan sur la comète qu’un plan d’actions. Terre à terre ? Peut-être. Mais toute reconversion nécessite d’être planifiée et organisée. La figure de l’individu qui réussit en une nuit à révolutionner le monde grâce à sa passion est un mythe !

Une fois la destination choisie – entrepreneuriat, changement de secteur, changement de métier, etc. – il convient de travailler sur les moyens d’y parvenir. Qu’il s’agisse de développer son réseau, de trouver un associé, de se former, d’acquérir de l’expérience, etc.

Il est tout aussi important d’être clair avec vous-même sur ce qu’il est réaliste d’entreprendre… et de savoir reporter un projet s’il n’est pas compatible avec votre situation actuelle. Cela ne veut pas dire renoncer ! Mais prendre le temps de s’organiser.

Stratégie et opportunité

Il arrive parfois que pendant l’accompagnement à la reconversion des opportunités (association, poste, expatriation, etc.) surgissent qui vont dans le sens de la reconversion ou offrent de nouvelles perspectives. Il semble alors que toute la stratégie envisagée pour la reconversion est bousculée et que des choix s’imposent.

Ces opportunités sont à l’origine de doutes et de questionnements : est-ce que je dois poursuivre ce que j’ai entrepris ? Est-ce que je « dois » saisir toutes les opportunités ? Est-ce que cela veut dire renoncer à mon projet ?

Chaque cas est unique et il n’existe certainement pas de réponse universelle à ces questions. Sauf à dire qu’il est souvent possible de penser par étape pour expérimenter et affiner ses choix. Le projet sur lequel on travaillait peut devenir un projet à plus long terme, qui verra ou pas le jour, mais qui aura permis de faire le point et de mieux connaître ses aspirations.

Parfois, la réussite d’un accompagnement à la reconversion est dans la démarche elle-même… même si l’on me demande souvent de fournir des statistiques sur le nombre de clients ayant réussi leur  reconversion !

Envie de prendre en main votre vie professionnelle ? Demandez notre ebook : 30 pages d’exercices et d’activités pour faire le point et avancer !

ebook nouvelle année #1

Ebook

 


Laisser un commentaire