Absences pour raisons de santé et conditions de travail: un lien marqué avec les RPS

Dans l’étude publiée par la Dares en février, le lien entre le taux d’absentéisme pour raisons de santé et les conditions de travail est clairement établi.

En particulier, les lien avec les risques psychosociaux:

« La différence est encore plus marquée dans le cas de l’exposition aux contraintes psychosociales : seulement 2,5 % des salariés non exposés s’absentent pour des raisons de santé contre 7,5 % parmi les salariés exposés à trois contraintes psychosociales ou plus. »

Les contraintes psychosociales étant dans ce cas entendues comme: le risque d’agression physique ou verbale, le risque d’accident et le fait de devoir se dépêcher dans le travail.

L’effet de ces contraintes diminue l’impact de la catégorie socioprofessionnelle sur le taux d’absentéisme et neutralise le poids du secteur d’activité sur les résultats.

Autrement dit, les conditions de travail, dans leurs aspects psychosociaux sont un facteur d’absentéisme majeur.

Les estimations les plus généralement admises considèrent qu’un taux d’absentéisme de 1% coûte 1% de sa masse salariale à une entreprise… Améliorer les conditions de travail revient donc à faire des économies… CQFD !


Laisser un commentaire