Le bilan professionnel personnalisé en 5 questions

« Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regardes d’où tu viens » Proverbe africain

ID-10071420

1. Pourquoi entreprendre un bilan professionnel ?

Le bilan professionnel a un objectif précis: participer à la définition d’un projet professionnel. Il permet de faire le point sur votre vie professionnelle, d’analyser vos compétences personnelles et professionnelles, vos aptitudes et vos motivations et d’évaluer vos ressources personnelles (savoir, savoir-être mais aussi temps disponible, capacité à entreprendre une formation ou à reprendre des études, etc.). Il permet de mettre au jour vos motivations et vos priorités à la fois personnelles et professionnelles. En cela, il participe à la définition d’un projet professionnel cohérent ou à la validation d’un projet de formation.

2. À quel âge puis-je entreprendre un bilan professionnel personnalisé ?

Il n’y a pas d’âge pour entreprendre un bilan. Les « juniors », avec 5-6 ans d’expérience, peuvent entreprendre un bilan, en particulier lorsqu’ils s’aperçoivent que leur métier ne leur convient pas. Les 35-40 ans ont longtemps constitué la cible privilégiée du bilan que ce soit pour s’adapter aux changements de leur emploi ou pour faire un choix de carrière. Le bilan est souvent entrepris pour étayer ou valider un changement de métier, de secteur ou dans les responsabilités exercées. En France, 70% des bilans de compétences sont entrepris par des femmes, souvent au moment de la naissance des enfants, probablement avec l’envie de trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Les « seniors » peuvent également être concernés dans le cadre d’une réorientation professionnelle souhaitée ou imposée par l’évolution des métiers ou des restructurations. Ou encore parce que les priorités ont changé avec, par exemple, le départ des enfants.

3. Le bilan va-t-il m’aider à trouver du travail?

Le bilan professionnel est un point d’appui pour la recherche d’emploi. En revanche, son objectif n’est pas de vous trouver un emploi. Nous ne vous aiderons donc pas à répondre à des annonces (ni à les trouver), mais à la fin du bilan, vous devez être capable d’identifier les offres qui vous conviennent et de vous positionner sur le marché de l’emploi. La note de synthèse finale présentera l’ensemble de votre plan d’actions à court, moyen et long terme, par exemple en ce qui concerne la formation ou la recherche d’emploi. Par ailleurs, durant le bilan, la réalisation  d’une carte de compétences permettra d’aboutir à la rédaction d’un CV pertinent et pratique qui vous permettra de répondre aux offres d’emploi de votre secteur. Enfin, la démarche même du bilan vous aidera à retrouver la confiance nécessaire à une recherche d’emploi efficace en vous permettant de prendre conscience de vos atouts. Image courtesy of Salvatore Vuono/Frredigitalphotos

4. Je n’ai jamais (ou très peu) travaillé, puis-je quand même entreprendre un bilan?

Le bilan professionnel s’adresse préférentiellement aux personnes souhaitant faire le point sur leur vie professionnelle. Pour autant, il est souvent possible d’identifier des compétences transférables dans des activités de bénévolat, par exemple. Par ailleurs, le fait de ne pas avoir travaillé n’empêche pas de bâtir un projet professionnel. Il est donc possible d’entreprendre un bilan personnalisé avec une expérience professionnelle limitée.

5. Comment se déroule un bilan ?

Le bilan est traditionnellement constitué de 3 étapes:

  1. La première étape consiste en une prise de contact:  présentation de la démarche et de ses objectifs; expression de vos attentes ; explicitation des méthodes utilisées.
  2. La deuxième étape est un recueil d’informations personnelles: parcours professionnel et activités extra-professionnelles; formation, etc. et d’informations contextuelles: enquête sur le métier visé ou informations sur la formation envisagée, etc. Les parcours scolaires et professionnels sont abordés en termes de choix-contraintes-opportunités permettant une (re)prise en mains de votre projet professionnel et de vie.
  3. La troisième étape est une phase de synthèse et de construction du plan d’actions: démarches à entreprendre, positionnement sur le marché de l’emploi, etc. Cette étape permet de rendre visibles vos aspirations. À aucun moment, le consultant n’impose des choix, il accompagne au contraire l’émergence de vos propres choix.

Une 4e étape optionnelle consiste en l’accompagnement à la mise en œuvre du plan d’actions lors de rendez-vous échelonnés sur l’année suivant la réalisation du bilan. Le bilan se déroule à la fois sous forme d’entretiens en face à face et sous forme de travail personnel. Des tests d’auto-évaluation des compétences, des intérêts et des valeurs pourront également être utilisés. Pour toute demande de renseignement, n’hésitez pas à nous contacter: sarah@time2changeconsulting.com C’est le premier pas qui coûte ? Le premier entretien est gratuit!

Porte rouge: Image courtesy of Sira Anamwong/Freedigitalphotos.net/
Flèches: Image courtesy of Salvatore Vuono/Frredigitalphotos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s