« Dans une organisation, la violence a toujours besoin de complicités » – Conditions de travail – Ressources humaines – responsabilité sociale des entreprises

See on Scoop.itLes risques psychosociaux en Europe

La violence dans le monde du travail est souvent considérée comme une fatalité, un « effet de système ». Une vision que récuse Gilles Herreros, sociologue et

See on www.novethic.fr


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s